Histoire du zellige traditionnel

Kasbah de Télouet

Le zellige (de l'arabe : زليج, petite pierre polie) est une mosaïque dont les éléments, appelés tesselles, sont des morceaux de carreaux de faïence colorés. Ces morceaux de terre cuite émaillée sont découpés un à un et assemblés sur un lit de mortier pour former un assemblage géométrique. Le zellige, utilisé principalement pour orner des murs ou des fontaines, est un composant caractéristique de l'architecture mauresque, présent principalement au Maroc dont toutes les maisons ancienne et traditionnelles sont muni, en signe de tradition et de décoration.

Sans doute inspiré de la mosaïque romaine puis byzantine3, le zellige apparaît au Maroc d'abord avec des nuances de blanc et de brun. Il s'est ensuite épanoui au XIVe siècle4 sous la dynastie des Mérinides avec l'utilisation du bleu, du vert et du jaune. Les Mérinides l'ont largement utilisé notamment à Meknès. Le rouge ne sera utilisé qu'à partir du XVIIe siècle.

Medersa al-Attarine

Ou voir des zelliges ?

On peut en admirer de merveilleux exemples au palais de l’Alhambra a Grenada (XIVe siècle), a la Medersa el-Attarine à Fès (XIVe siècle), la fontaine Nejjarine a Fès, au tombeau de Moulay Ismail a Meknès (1700), a la Medersa Ben Youssef à Marrakech (XVIe siècle) ; et plus récemment, à la Kasbah de Télouet (XIXe siècle)

Des émaux aux teintes naturelles continuent à être utilisés au Maroc, en particulier à Fès ; les techniques de fabrication ont peu évolué depuis la période des Mérinides. Le zellige est un élément de l'architecture arabe-andalouse qui a su s'adapter aux styles de décoration contemporains tout en préservant un mode de fabrication artisanal.

Medersa Ben Youssef a Marrakech

Le zellige est utilisé pour revêtir des murs, mais aussi parfois des sols. Les carreaux utilisés ont alors une épaisseur d'environ 2 cm. On utilise parfois alors un carré d'environ 10 × 10 cm aux coins coupés pour être combiné avec un cabochon de couleur. Pour habiller les sols on utilise également le Bejmet, pavé rectangulaire d'environ 14 × 4.5 cm, souvent posé en chevron.

Le zellige de décoration qui permet de fabriquer des mosaïques grâce à l’assemblage de petit morceaux de céramique liés par du ciment. La caractéristique principale du zellige est que les dessins sont exécutés à l’envers. Les mosaïques ainsi réalisées, servent de décoration.

Tombeau de Moulay Ismail à Meknès

Au Maroc le zellige est apparu au Xème siècle dans des nuances de blanc et de brun, l’art du zellige s’est développé au XVIème siècle sous le règne des Mérinides, avec l’utilisation du vert, et du jaune. Le rouge ne sera utilisé qu’au XVIIème siècle. La décoration anciennes aux teintes naturelles ont été utilisées jusqu’au bout du XXème siècle et les couleurs n’avaient probablement pas beaucoup évoluées depuis la période des Mérinides. Aujourd’hui, la palette des couleurs du zellige s’est particulièrement enrichie en couleurs vives.

Blog
...
Les Etapes de Fabrication de Zellige

Comme on savait tous pour toute recette, si on veut un bon résultat il faut choisir de bons ingrédients, il est de même avec le zellige.

Voir Plus
...
Histoire du zellige traditionnel

Le zellige est utilisé pour revêtir des murs, mais aussi parfois des sols.

Voir Plus
...
vidéos

This is a wider card with supporting text below as a natural lead-in content.

Voir Plus